Contraception ? Trouvez celle qui vous convient Mesdames !

0
907

La contraception, ça se pense à deux ! Par ailleurs, c’est la femme qui prend le plus souvent la responsabilité du moyen de contraception.

Pilule, anneau, patch, implant, stérilet… Les femmes ont de plus en plus de choix en termes de moyens de contraception, à la fois efficaces et peu contraignants. Il suffit de trouver la contraception qui vous convient et s’adapte à votre corps.

Les méthodes de contraception hormonales

Il s’agit de la contraception la plus répandue :

  •  La pilule : Moyen de contraception oral qui permet de bloquer l’ovulation. Elle se présente sous forme de comprimés qui associent généralement deux hormones : des œstrogènes et de la progestérone.
  •   L’implant sous-cutané : petit bâtonnet cylindrique, en plastique, de 4 cm de long et 2 mm de diamètre (la taille d’une allumette). L’implant contenant les mêmes hormones que les pilules progestatives. Une fois mis en place, l’hormone qu’il contient se diffuse directement dans le sang et supprime l’ovulation.
  • Les progestatifs injectables : une injection en intra-musculaire qui délivre un progestatif de synthèse (Medroxyprogestérone – MPA) en continu,  pendant trois mois.
  • L’anneau contraceptif : Contraceptif hormonal combiné, il délivre des œstrogènes et de la progestérone en continu, pour une durée de 3 semaines. Il suffit de le retirer pour déclencher les règles et d’attendre une semaine pour en mettre un autre.
  •  Le patch contraceptif : Pratique pour celles qui ont tendance à oublier leur pilule, ce moyen se présente sous forme de timbre, il délivre une dose hormonale à travers la peau, et ce durant une semaine. Il suffit d’attendre une semaine sans port de patch pour déclencher les règles.

Les méthodes de contraception locales

Il s’agit des méthodes de contraception qui, après une éjaculation intra-vaginale, présentent un obstacle à la progression des spermatozoïdes vers le col utérin.

  • Le préservatif féminin : Une vraie alternative au préservatif masculin, cet anneau en polyuréthane lubrifié se place dans le vagin et est à la fois un mode de contraception et une protection contre les infections sexuellement transmissibles.
  • Le stérilet : petit objet en forme de T,  placé au fond de l’utérus par le gynécologue.  Il s’agit de l’un des moyens contraceptifs les plus fiables. Le stérilet, en cuivre ou hormonal, crée une inflammation dans l’utérus. Cette inflammation empêche la muqueuse utérine de se préparer correctement à accueillir l’ovocyte fécondé.
  • Les spermicides : Disponibles en gels ou en ovules, les spermicides sont souvent utilisés en complément d’autres méthodes contraceptives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here